Que faire avec vos enfants à Lyon ?

Théodore, le passager du rêve - Théâtre de la Renaissance

7 rue Orsel
69600 Oullins
04 72 39 74 91

Attention, cher spectateur, avant qu’on ne siffle le départ, certitudes, vérités et principes devront être déposés à la consigne de la gare ! Chacun sait que sur le quai 19 de la gare ouest des rêves, le chef de gare est une vieille chouette hulotte qui se nomme Aristophane… Dès lors, il n’est pas étonnant que Théodore s’adresse à lui pour le guider vers son rêve, sa quête amoureuse… Et les voilà tous deux partis dans le wagon magique pour une fabuleuse équipée.

Ils vont rencontrer un papillon gardien de phare en pleine ville, un collectionneur d’objets perdus qui traîne son trésor dans une malle, une machine à coudre ravaudeuse d’âmes, un grand porte-manteau jovial et plein de gouaille, amateur de jeux de mots et tenancier de l’enseigne du… « Boute-en-train ». Un inventaire prodigieux, une machinerie féerique peuplée de créatures étranges. Aristophane est un drôle d’oiseau et Théodore ne manque pas d’entrain, il ne déraille pas mais s’égare et nous emporte lorsque la folie l’étreint…

Tous deux nous conduisent dans leur wagon plein de rêves et de folies raisonnables pour un voyage en haute merveille. C’est le monde des rêves régi par d’étonnantes lois qui se déploie sur le plateau. Dans cet espace sans limite imaginé par Joëlle Ecornier et incarné par l’univers de papier d’Aurélia Moynot, le train des rêves conduit le spectateur-rêveur à la suite de Théodore dans sa quête chimérique de l’Amour.

Dates et horaires

Date unique le 10 avril 2015.
Vendredi 10 avril à 19h

Tarifs

Enfant : 9€
Parent accompagnant : 13€

Transports

Métro B
C10
C7

Rédiger un avis

Partagez votre expérience en rédigeant votre avis ! ça vous a plus ? Vous souhaiteriez y retourner ? Quel âge a votre enfant ? L’activité était-elle adaptée à son âge ? Vous n’avez pas trop attendu ? Un conseil ? Un bon plan ? Indiquez les bonnes et les moins bonnes raisons d’y aller ! Évitez les propos diffamatoires ou inappropriés.