Que faire avec vos enfants à Paris ?

Mimétisme et camouflage - Muséum national d'Histoire naturelle

57 rue Cuvier
75005 Paris
01 40 79 30 00

La Ménagerie du Jardin des Plantes vous invite à découvrir des photographies toute en subtilité et en camouflage. Présentées sur des cubes, les clichés illustrent les différentes stratégies de mimétisme et de camouflage. Les insectes y ont la vedette : papillons semblables à des feuilles mortes, mantes religieuses fondues sur des tiges végétales, membracides aux formes étranges, sauterelles-feuilles... Les poissons ont également leur mot à dire et offrent de beaux exemples de mimétisme en imitant le substrat sur lequel ils vivent (roche, sable). Une façon ludique de s'initier à la vie naturelle. Les enfants seront ravis de percer les mystères des photos et de débusquer les animaux cachés.

Dates et horaires

Du 19 janvier 2011 au 4 avril 2011.
Tous les jours de 10h à 17h

Tarifs

Tarif plein : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Gratuit pour les - 4 ans, personne handicapée et son accompagnateur, membre de l'ICOM, demandeur d'emploi, bénéficiaire des minima sociaux
Offre découverte : l'accès à plein tarif à un site du Jardin des Plantes donne droit (sur présentation du billet) à un accès à tarif réduit aux autres sites du Jardin des Plantes. Validité 3 mois
Pass deux jours : un billet unique pour accéder à l'ensemble des sites payants du Jardin des Plantes. En vente du mercredi au dimanche : de 20 à 25 €

Transports

Métro ligne 5, 7, 10 Austerlitz, Censier Daubenton, Jussieu
RER C Austerlitz
Bus lignes 24, 57, 61,63, 89 et 91
Batobus, arrêt Jardin des Plantes

Accès : 57 rue Cuvier, 2 rue Buffon, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire ou place Valhubert

Rédiger un avis

Partagez votre expérience en rédigeant votre avis ! ça vous a plus ? Vous souhaiteriez y retourner ? Quel âge a votre enfant ? L’activité était-elle adaptée à son âge ? Vous n’avez pas trop attendu ? Un conseil ? Un bon plan ? Indiquez les bonnes et les moins bonnes raisons d’y aller ! Évitez les propos diffamatoires ou inappropriés.