Que faire avec vos enfants à Lyon ?

Wondercity rencontre Alexandra et Fanny, médiatrices du Musée Gallo-Romain de Lyon Fourvière !

Publié le 20/12/12 par Wondercity

Wondercity rencontre Alexandra et Fanny, médiatrices du Musée Gallo-Romain de Lyon Fourvière !

Pour le Musée Gallo-romain, les activités dédiées aux enfants sont une priorité. En marge de l'exposition Peplum, proposant une immersion dans les amphithéâtres romains à l'aide de différents supports tels que films, décors en 3D, des ateliers et stages sont prévus afin de permettre aux enfants de se familiariser avec l'art de manière proactive. Alexandra et Fanny, médiatrices du Musée Gallo-Romain de Lyon-Fourvière nous parlent de cette exposition vivante et ludique qui se prête parfaitement à une rencontre du jeune public avec l'art et l'histoire.

Le Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière développe diverses manifestations à l’attention du jeune public, pouvez-vous nous expliquer dans quel but ?

Au musée gallo-romain de Lyon-Fourvière, le jeune public a toujours eu sa place. Diverses activités (parcours, ateliers, stages, spectacles) sont conçues à leur attention et suivant des tranches d’âge définies, ou lorsqu’ils sont accompagnés de leur famille. Ces actions de médiation sont destinées à créer des temps et des espaces de rencontre entre les objets ou les vestiges des Romains, et les jeunes visiteurs. Il s’agit ainsi d’attiser leur curiosité, de susciter le plaisir de la découverte, de favoriser les échanges, de fournir des clés de compréhension, ou de vivre des expériences insolites. Il s’agit aussi de les sensibiliser à la culture et au patrimoine le plus tôt possible, car un enfant ouvert à la culture est un adulte qui reviendra avec plaisir au musée.

Comment adaptez-vous les œuvres et le travail des artistes en ateliers créatifs pour enfants ?

Le médiateur travaille toujours en lien avec les collections afin de favoriser le dialogue entre l’œuvre et l’enfant suivant un fil directeur : la thématique. Par exemple, pour l’actuelle exposition Peplum, plusieurs techniques graphiques ou cinématographiques (B.D., film pocket, flip-book…) sont exploitées pour évoquer les procédés employés au cinéma, mais surtout pour rappeler que l’Antiquité avait déjà développé une culture de l’image. Ainsi, les diverses approches artistiques présentées, expliquées et mises à profit par les médiateurs et les artistes sont autant d’opportunités pour appréhender l’Antiquité avec d'une manière ludique et pédagogique.

Comment se déroule un atelier ?

Le plus souvent, il est proposé aux jeunes participants un premier temps de parcours dans les collections ou l’exposition, face à une sélection d’objets, pour leur permettre de réagir, d’exprimer leur ressenti et leurs connaissances, pour les inviter à observer, décrire, analyser, comprendre… Dans un second temps, ils peuvent manipuler des matériaux, des artefacts, des jeux, des outils… et aborder concrètement la matérialité de l’objet, essayer des techniques artistiques simples, mettre en pratique. Le temps de création est plus long que le temps de découverte. Il est important que l’enfant s’imprègne du lieu, des œuvres et prenne le temps d’observer avant la phase créatrice. La vision historique et archéologique du médiateur, mêlée à celle de l’artiste, donne un sens à l’œuvre et à la création.

Quel regard portez-vous sur les enfants et leurs aptitudes à « faire » de l’Art ?

Les enfants sont imaginatifs, créatifs. Ils portent un regard autre sur le monde. A tout âge, plus encore chez les enfants, l’expérimentation permet de s’exprimer différemment, en laissant libre court à son esprit et à son imagination, en valorisant une diversité de compétences, en laissant sa sensibilité se manifester, en s’interrogeant, en s’ouvrant…

Souhaitez-vous susciter des vocations ?

L’objectif principal du musée est de favoriser une pratique muséale et culturelle. Mais il permet de s’initier à des techniques artistiques et de rencontrer des scientifiques, des artistes ou des artisans. Et pourquoi pas en effet de susciter des vocations. Ces temps d’échange et de partage avec des professionnels est un excellent moyen de découvrir un métier peu connu voir méconnu ou de confirmer des vocations.

Quels sont les ateliers les plus plébiscités par les enfants ?

Les stages sur deux ou trois jours rencontrent beaucoup de succès auprès des jeunes visiteurs. Ces temps riches en découverte et approfondissement, en lien avec l’actualité du musée, sont très conviviaux. Des liens forts peuvent se tisser entre les participants, mais aussi avec les intervenants scientifiques et artistiques davantage disponibles. Les ateliers du mercredi après-midi ainsi que les ateliers en famille et les activités à destination des tout-petits sont également très appréciés.

Quels sont vos prochains projets concernant le jeune public ou que souhaiteriez-vous imaginer et réaliser pour les enfants ?

On pourrait souhaiter plus largement que les enfants aient une place encore plus active, plus participative dans la vie quotidienne du musée, à l’instar de certains projets qui ont conduit à la réalisation de livrets, de jeux, de prototypes d’audio guides réalisés par des enfants à destination des autres jeunes visiteurs.

Quels autres manifestations et évènements à l’attention des enfants à Lyon ont retenu votre attention ?

A Lyon, les manifestations à destination des enfants sont variées et très riches. Chacun peut trouver chaussure à son pied. Tout d’abord dans le domaine muséal, avec les Journées Européennes du Patrimoine et La Nuit des musées qui constituent un rendez-vous très prisé des familles et pour lequel le musée gallo-romain de Lyon-Fourvière s’active toujours pour faire des propositions alléchantes et adaptées au enfants. Ce sont des journées qui se veulent très festives. Nous apprécions aussi "Le Printemps des Petits Lecteurs", organisé par le réseau des bibliothèques de la ville de Lyon. C’est une proposition particulièrement réussie : expositions, spectacles, ateliers, lectures, conférences… tout un panel de propositions gratuites autour d’un thème pour des découvertes culturelles garanties ! Tout le monde dehors, durant l’été, présente également une programmation de spectacles vivants et des arts de la rue, riche pour tous. "Toile des gônes" est également un moment convivial et intéressant pour les enfants. Il ne s’agit pas simplement d’aller au cinéma. De multiples activités sont développées : découverte de la caméra, ateliers créatifs autour du film, quizz, …

Retrouvez l'exposition Peplum sur Wondercity.com