Que faire avec vos enfants à Marseille ?

Wondercity rencontre Sandrine Macke de la Fondation Vasarely !

Publié le 12/12/12 par Wondercity

Wondercity rencontre Sandrine Macke de la Fondation Vasarely !

Haut lieu de la culture artistique, la Fondation Vasarely qui a fêté ses 40 ans l'année dernière n'a pas pris une ride. Forte des idéaux hérités de son créateur Victor Vasarely, elle propose des ateliers ainsi que des modules d'arts plastiques ou encore de danse, ayant pour vocation d'inviter les enfants et adolescents à la création artistique. Sandrine Macke, la médiatrice culturelle de la fondation, nous parle de ces ateliers qui permettront aux jeunes participants de mieux appréhender l'œuvre de Vasarely, mais aussi sa philosophie selon laquelle "La peinture n’est qu’un moyen. Le but à atteindre c’est de chercher, de définir et d’intégrer le phénomène plastique dans la vie de tous les jours." Le lieu est donc un véritable laboratoire d'idées, tourné vers l'avenir et la conception du bonheur... Joli programme.

Comment est née l’idée des ateliers d’initiation à l’art pour les enfants ? Quelle formation ont les personnes animant les ateliers, comment appréhendez-vous l’enseignement fait à des enfants ?

La médiation culturelle fait partie intégrante du projet et des buts de la Fondation Vasarely, Victor Vasarely voulait un art pour tous et à la portée du tous et souhaitait un bâtiment tourné vers l'avenir, un lieu d'expérimentation, d'échanges artistiques et culturels. Les ateliers proposés pour les enfants dans le cadre de la médiation culturelle sont donc en accord avec les volontés du fondateur, Victor Vasarely.
Les ateliers à la Fondation se présentent comme une rencontre avec l'oeuvre de Vasarely. On essaie de les faire rentrer dans l'univers fascinant de l'art optique et des couleurs de la cité polychrome, il y a un côté magique pour les enfants quand ils se lancent dans la création d'une illusion optique.

Comment se déroule un atelier à la Fondation Vasarely ?

Nous débutons par une visite guidée qui dure une heure, pour ensuite proposer des thèmes et outils adaptés aux âges et envies des enfants au cours d'un atelier d'une heure. Formes-couleurs, illusions optiques... en travaillant au feutre, découpage, collage, traçage, assemblage, peinture, les choix sont variés et toujours très colorés.

Quel regard portez-vous sur les enfants et leurs aptitudes à « faire » de l’Art ?

Les enfants sont très sensibles à l'art de Vasarely. Pour eux c'est toujours une belle expérience de se retrouver face à des oeuvres monumentales, plongés dans un alphabet de formes et de couleurs. Ils sont très réceptifs et ne voient pas le temps passer, ils ont une grande soif de création. Nous leur proposons des outils et des consignes simples. L'avantage est que tous les enfants repartent avec une oeuvre réussie, car on n'a pas besoin de savoir dessiner : il faut s'appliquer, être précis et grâce aux formes et aux couleurs tout le monde réussit son dessin.

Souhaitez-vous susciter des vocations ?

Sans forcément vouloir suciter des vocations, nous constatons que des enfants qui ont du mal à se concentrer d'habitude en classe, ou qui on du mal en géométrie ou en arts plastiques, prennent du plaisir à faire leur production en atelier à la Fondation et accomplissent de très belles productions. On a parfois de jolies surprises et tous les enfants partent très contents et souhaitent refaire ce qu'ils ont appris chez eux. Nous avons fait au cours des années des fidèles.

Quels sont les prochains projets du musée à destination des enfants ?

Nous continuons à développer nos actions à destination du jeune public dans et hors les murs. Nous développons des partenariats et essayons de trouver de nouvelles approches et de nouvelles thématiques.

Quels autres manifestations et évènements à l’attention des enfants ont retenu votre attention, quels sont vos derniers coups de cœur en matière d’expositions ou spectacles pour enfants ?

Le Musée en Herbe à Paris, en partenariat avec la Fondation Vasarely, propose une très belle exposition "Vasarely vous a à l'oeil" avec des animations pédagogiques qui ont également beaucoup de succès. J'ai vu l'été dernier, dans le cadre de la première édition d'un festival jeune public "kidélire", un beau spectacle, avec beaucoup de poésie et d'humour qui nous a marqué avec ma fille "Le carrousel des moutons".

Retrouvez tous les ateliers sur wondercity.com