Que faire avec vos enfants dans votre ville ?

Halloween 2018 : Histoire et traditions

Publié le 28/09/18 par Wondercity

Halloween 2018 : Histoire et traditions

Si on vous dit mois d'octobre, citrouille et squelette... C'est Halloween bien sûr ! Le 31 octobre, les enfants envahissent les rues et viennent toquer à votre porte pour quémander des friandises. Et gare à celui qui n'en a pas, ils pourraient lui jeter un sort ! Mais fêter Halloween n'est pas réservé qu'aux enfants : déco, films d'horreur, déguisements terrifiants... Le temps d'une journée (et d'une nuit), c'est à celui qui fera le plus peur à son voisin.

Les origines de la fête

Contrairement au Père Noël, Halloween ne sort pas tout droit d'une fête commerciale. Connu comme le jour des morts, cette célébration fait partie des fêtes religieuses.

Saviez-vous que la fête d'Halloween est considéré comme étant l'évolution de la fête celtique de Samain ?

Samain, "Oíche Shamhna" en gaélique irlandais, était une célébration païenne qui marquait la nouvelle année. Selon les croyances des païens, cette journée était hors du temps, entre la fin d'une année et le commencement d'une autre. C'est la journée où le monde des vivants et Sidh, le monde des démons et des Tuatha Dé Danann, se confondent. Pour se protéger des forces démoniaques, les celtes éteignaient le feu de leur foyer et faisaient une cérémonie autour d'un feu sacré, allumé par les druides. Ils ramenaient ensuite des cendres de ce feu chez eux pour se protéger durant la prochaine année.

Mais alors pourquoi "Halloween" ?

Le nom Halloween vient de "all hallow even" en vieil anglais, ou "all hallow's eve" selon les versions, qui signifie "la veille du jour de tous les saints". Ce nom vient donc tout droit de la religion chrétienne et est considéré comme la veille de la Toussaint, le 1er novembre. Il semblerait que Samain soit devenue une fête chrétienne suite à la christianisation des celtes eux-mêmes.

Les symboles d'Halloween

Vous avez vu ça ? Mais si, juste derrière vous ! C'était peut-être un fantôme...
Bien que le spectre soit la représentation par excellence d'Halloween, les enfants (ou plutôt leurs parents) ont toujours plus d'imagination quant à la confection des costumes. Zombie, vampire, sorcière maléfique... vous verrez de nombreuses créatures miniatures faire la chasse aux bonbons. A l'époque, les celtes se déguisaient en démons pour faire fuir les vrais démons. Aujourd'hui, un enfant déguisé et terrifiant a surtout droit à plus de bonbons !

"Trick or treat !" : un bonbon ou un mauvais sort !

Si les kids déclament cette formule à votre porte, c'est bien pour obtenir des friandises. Cela vient du "souling" : des mendiants venaient demander des "soul cakes", gâteaux pour l'âme, aux portes des habitants en échange de prières pour leur âme.

Les bonbons

Si des bonbons sont donnés aux enfants, c'est parce qu'on faisait des offrandes aux dieux pour que les esprits soient en paix.

Les décorations

Toiles d'araignée, chauve-souris, têtes de clowns effrayantes, chat noir, chapeau de sorcière... certaines maisons ressemblent à de véritables maisons hantées le soir d'Halloween. Qui sera assez courageux pour s'en approcher ?

Les couleurs

Il y a plusieurs théories qui expliqueraient le choix des couleurs orange et noir. Le noir représenterait la couleur du Samain, le dieu de la mort, tandis que le orange viendrait de Pomona, déesse des fruits et des arbres. Le noir et le orange représentent donc la mort et la moisson. Vous noterez que les citrouilles sont également oranges.

Mais pourquoi une citrouille ?

La citrouille n'a pourtant jamais été utilisée par les celtes. Les lanternes qu'on connaît aujourd'hui étaient à l'origine des navets. Eh oui ! A cause de la famine, les celtes sont nombreux à avoir émigré aux Etats-Unis, un pays où les navets sont peu cultivés. Ils ont donc choisi la citrouille, bien plus répandue, plus grande, plus facile à creuser et meilleure à consommer. Car une fois la fête passée, la lanterne était mangée. Pas de gâchis !

Et parce que c'est Halloween, on vous a trouvé une histoire qui fait peur : la légende de Jack'o Lantern. Célèbre personnage ivrogne qui s'est moqué du diable, n'a pas pu entrer au Paradis ni en Enfer et qui se retrouve à errer pour l'éternité. Pour la lire, c'est par ici !


A LIRE EGALEMENT :
10 coloriages sur le thème d'Halloween